AVA BASTA, RAZZONI ! - Article de Jean-Claude Loueilh - 28 janvier 2009

AVA BASTA, RAZZONI… !

 

 

«  - Tu devrais « sortir » avec ce garçon, là-bas.

    - Regardes, il passe, il va aux WC, tu devrais le suivre et aller le sucer, trop cool.

    - Il peut même te payer un billet pour rentrer en Afrique… ! »

L’un fait le geste d’épauler un fusil, signe de la battue, la meute s’assemble autour de Ramatou.

Elle en a déjà vu des vertes, et entendu des pas mûres…

 

La scène, pas en banlieue, pas dans un quartier « défavorisé », pas dans une Zep, pas dans un fief du moribond FN, mais dans un Collège central de Bastia, un établissement d’enseignement, un lieu de « culture » (où on cultive quoi, au juste ?).

 

Scène commune pour ma fille, Ramatou, métisse de 14 ans en classe de 3° : YES, WE CAN !

 

Je suis agrégé de philosophie, ritiratu, établi en Corse depuis 35 ans, entouré de la fidélité honorable de mes anciens élèves de Montesoru et du Fangu dont certains ont plus de 50 ans, compagnon du « mouvement national » depuis les temps du riacquistu, gardé à vue et perquisitionné alors que j’habitais Feringule.

 

Alors quand la « communauté de destin » vire communauté de dépit et de ressentiment sous de tant sinistres augures, sans grandes illusions j’alerte : vous ne sauverez pas la vie digne en peignant la mort sur la mort et il y a une responsabilité des parents et des éducateurs au regard de la progéniture élevée sous parabole, Red Bull et vodka.

 

Lisez donc Lévi-Strauss pour entendre que la « pureté de la race » est un mythe bon aryen (le Lebensborn court l’amble avec le Stalag) et que l’endogamie signe la mort sociale.

Lisez donc encore Chatelet - Vivre et penser comme des porcs - ou encore Renaud Camus - La grande déculturation - pour diagnostiquer la déréliction de toute culture ; en prime Tiqqun  - Théorie de la jeune fill e- pour ouvrir vos yeux  et élargir vos oreilles.

 

Ava basta, je ne supporte pas ! Et vous, vous endurez bien ?

 

 

Jean-Claude Loueilh,

 

Rue ND de Gaza

 

28 janvier 2009

 

______________________________________________

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau