Rimes 14 - L'obscure gémellité

Elle est celle que j’attends

Au passage des jours

Aux rumeurs familières

Des solitudes insistantes.

 

Elle est celle que j’attends

Au naufrage du jour

Qui me parle et m’enchante

Mais ne viendra jamais.

 

Elle est celle que j’attends

Aux portes de la nuit

Aux couleurs de l’absence

Aux sables de l’oubli.

 

Elle est l’amour

Elle est la mort

Elle est l’obscure gémellité

Qui aide l’âme à s’en aller.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau