Manifeste de Luri - Essai de synthèse

Manifeste de Luri

 Essai de synthèse

 

Des auteurs réunis à Luri le 22 août 2009, tous concernés par la question de la créativité et de la valorisation du livre, ont reconnu la dimension double de l’écriture, travail personnel et solitaire, et de la lecture, message au collectif qui a besoin d’une amplification par le groupe. Or, les moyens d’amplification ne seront efficaces que si les auteurs sont capables de présenter un minimum de cohésion et tout d’abord en s’accordant sans ambiguïté sur la notion de littérature corse.

La littérature corse contemporaine est constitutive d’un imaginaire collectif qui puise ses racines dans l’oralité d’une culture insulaire spécifique tout en s’ouvrant au monde et à l’universalité.

Les productions de cette littérature sont identifiées par le lieu de leur création ou par leurs créateurs, par ceux qui sont ici ou par ceux qui sont d’ici.

On considère donc comme production de la littérature corse tout ouvrage affichant un rapport à la Corse écrit et édité en Corse ou ailleurs.

Pour assurer une promotion optimum de la production littéraire corse nous proposons les supports associatifs, informatifs et logistiques suivants:

1.    Une association des écrivains corses dont le but serait précisément celui qui justifie ce manifeste à savoir la valorisation de la production littéraire corse.

2.    Une plateforme virtuelle – site internet - qui permettrait un recensement  complet des publications, l’élaboration de notices descriptives et la création d’une télé/web entièrement consacrée à la présentation des auteurs et des œuvres.

3.    Un salon du livre corse organisé conjointement par l’association des écrivains corses et l’association des éditeurs corses en partenariat avec la Collectivité territoriale. Ce salon se tiendrait une fois l’an en Corse (écrivains en forêt à Vizzavona ?) et en deux autres lieux du continent (Paris, Marseille).

4.    Une émission mensuelle sur Via Stella consacrée à un échange entre les auteurs à partir de leurs œuvres.

5.    Des résidences d’écrivains organisées en partenariat avec les communes et qui permettrait aussi un contact direct entre les auteurs et la population favorisant ainsi un nouveau lectorat.

________________________________________________________________________

Méthode

Limite de l’action dans un premier temps aux écrivains

1.    Procéder à la rédaction d’un manifeste aussi simple que ci-dessus.

2.    Délai : 30 septembre pour nous mettre d’accord.

3.    Recenser tous les auteurs concernés et leur adresser le manifeste pour éventuelle approbation. Délai : 25 octobre.

4.    Convoquer ensuite une réunion de tous les signataires au centre Prumetei  pour mettre en place une association. Délai : 15 novembre.

5.    Une fois l’association  créée établir les contacts institutionnels utiles à la réalisation des divers projets (avec la CTC, France 3 Corse, des communes)

 

 

Dans un second temps, associer à notre démarche les artistes plasticiens, musiciens, chanteurs, comédiens pour un futur « Village de la création corse ».

 

                                                                              Jean-Pierre Santini

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau