Novembre 1974 : Edit o "Unité" - U MORU n°2

UNITÉ

 

Les 10 et 11 août 1974 à Corti, les organisations se réclamant du socialisme et de l’autonomie ont fait un premier pas dans le sens de l’unité.

Des principes communs d’analyse et d’action ont été adoptés.

Mais le problème unitaire, malgré un très large accord sur le constat de la situation coloniale de la Corse, ne sera résolu qu’à partir du moment où une organisation de  type Frontiste rassemblera en son sein l’ensemble des forces de progrès.

Il ne s’agit pas d’une « Union » confuse du type de celle que l’on proclama un peu trop vite entre les mouvements autonomistes le 4 août 1973.

Il s’agit,  au contraire, d’une « Unité » claire et publique, se traduisant au niveau de l’analyse par des prises de position communes et une plateforme de revendication et, au niveau de l’action, par la mise sur pied d’une force militante et d’un collectif de direction afin de réaliser les objectifs politiques communs.

Par ailleurs, les socialistes corses autogestionnaires pourraient, dans un but de rééquilibrage des forces dans le mouvement autonomiste, s’efforcer d’opérer un rassemblement sur les bases organiques et les finalités du parti révolutionnaire.

Telles sont les perspectives politiques unitaires qui s’ouvrent aujourd’hui à tous ceux qui luttent pour que le peuple corse retrouve la maîtrise de son destin.

Le PCS, pour sa part, a repris ses contacts avec l’ensemble des forces autonomistes  et socialistes. Il a la certitude que toutes s’engageront bientôt sur la seule voie possible, celle de l’Unité du peuple corse et de ses organisations.

Jean-Pierre Santini

Novembre 1974

 

Commentaires (1)

1. Agugoeo 29/08/2017

how effective is domperidone for milk supply buy domperidone online when to pump if breastfeeding every 2 hours

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau